Z La Genèse

Z La Genèse

Creator: Z. All rights reserved.

« Z », si vous ne connaissez pas le nom, vous  connaissez certainement les caricatures publiées sur le blog « DebaTunisie ». Nous voulons montrer ses débuts, ses motivations, les sujets qui l’ont politisé, des formats et créations alternatives  comme ses Bandes Dessinés. Pour mieux comprendre « Z » et sa révolte qui n’est pas une révolte utilitaire, opportuniste mais un art qui ne cesse pas de démasquer les injustices et absurdités de notre temps qu’importe d’où et de qui ils viennent. C’est pour cela que l’exposition « La Genèse » n’expose pas exclusivement ses dessins mais les histoires qui se cachent derrière.

Le flamant rose, celui qui allait être délogé de son habitat naturel, le lac de Tunis, par le mégaprojet « Sama Dubai » a été l’impulsion et une des premières sources d’inspiration du travail de Z. La dénonciation de cette menace pour la faune de Tunis pourrait justifier la volonté d’une Fondation écologique de présenter aujourd’hui le travail de Z. Cependant c’est bien davantage l’esprit critique et l’analyse de Z dans ses caricatures, son impudeur et son talent pour dénoncer les disfonctionnements de la société qui nous ont convaincus.

La caricature est un outil controversé de l’expression politique, particulièrement dans le monde arabe lorsqu’elle se rapporte à la religion. Tout le monde se rappelle des protestations suite à la publication des caricatures au Danemark, celles de Charlie Hebdo et d’autres. L’exposition se présente dans le cadre de la liberté de l’expression, droit fondamental humain mais un droit limité la ou les droits des autres sont touchés. La question courante qui se pose est de savoir où la liberté de l’expression se termine et où le discours haineux commence. Ni une règlementation extrêment libérale, ni extrêment restrictive ne semble satisfaire les exigences d’une société paisible et libre.

Une ressemblance existe entre les différents corps de droit que ce soit les constitutions autours du monde, la charia ou les conventions internationales et régionales. Tous ces textes consacrent la liberté d’expression comme un droit fondamentale mais la véritable limitation demeure dans l’intention de son auteur à inciter à la violence ou à la haine et le contexte dans lequel il s’inscrit.

L’intention est clé. Si elle est mauvaise, afin d’insulter ou de blesser l’autre, l’expression peut devenir illégale au droit européen, Islamique et tous les autres. Je suis convaincu que la motivation de  « Z » pour dessiner soit la quête de la justice sinon pourquoi  commencer à s’exprimer de la sorte bien avant 2011, en mettant ainsi sa vie en péril et en devant s’exiler ?  « Z » est un artiste satirique, pas un journal grand public, impossible de limiter sa expression. C’est sur cela que l’exposition veut parler en exposant les œuvres de Z conçues entre 2007 et 2009.

L'exposition s'est tenu entre le 16 et 30 Avril 2016 à la Chapelle Sainte Monique à l'IHEC de Carthage.

Commissaire de l’exposition :
Olfa Feki

Ajouter un commentaire